MAALKHEMA aka JANLIK PAUYA

Maalkhema


Maalkhéma débute sa carrière de rappeur vers la fin des années 90 en Guadeloupe. Après avoir sorti plusieurs mixtapes et fait des premières parties avec son groupe LE TCHO, il enchaine avec un single en 2001 « BABIE » AN PO MEM PALE BA TI MOUNA I JA WOUKLE, qui fait un carton dans l'île. Il se démarquera avec succès grâce au clip novateur et original.

Fin 2002, il quitte la Guadeloupe pour rejoindre Paris. La même année, il fait quelques apparitions très remarquées sur quelques compiles dancehall antillaises (Pass di rum ridim, R2D2 ridim, More Vibes, Atomik Ridim, Megawatt).

En 2003, il réalise sa première mixtape solo « Maalkhéma 2, le Retour ». Il enchainera ensuite les collaborations avec NEG LYRICAL (Bon damanjak, Fewoss epi bon zepiss,) Maalkhéma s'affirme alors dans un style hip-hop créole.

Il quitte ensuite la capitale pour s'installer à Lyon, où il intègre le groupe MAD A SKANK avec Djimy Woots.

Maalkhéma prépare un nouvel opus, «Philosophie créole » qu'il produit et realise. Riche de la diversité de son parcours d'artiste , il nous livre une musique métissée entre le hip-hop et l'acoustique, où il confirme ses talents de MC, chanteur, toasteur, beatboxeur. Entre des ambiances urbaines (rap, soul, dancehall) et des sonorités plus roots, son style éclectique témoigne d'une certaine maturité dans ses lyrics qui allient avec pertinence le français et le créole.

Avec cet album plus personnel et intimiste, Maalkhéma nous parle avec conviction de ses émotions chaudes et colorées enfouies en chacun de nous et qui sont propices à un retour aux sources. Quelquefois insolent, quelquefois nostalgique, il évoque avec une énergie peu commune sa vision de notre société, les valeurs qui lui sont chères, sa philosophie créole, une philosophie de vie qui ne l'a pas quitté depuis ses débuts.

Page facebook de Maalkhéma

Nwè

Video Thumbnail

La vi bel

Video Thumbnail

Remise en question

ARVE Error: The video is likely no longer available. (The API endpoint returned a 404 error)

Chimen a neg

Video Thumbnail